TRAVAILLEUR SOCIAL INDÉPENDANT

 

Diplômée assistante de service social en 2009, j’ai ensuite exercé mon métier dans différentes institutions.

Fin 2016, j’ai décidé de devenir travailleur social indépendant.

 

Mon parcours professionnel

     Employée en milieu hospitalier pendant six ans, je suis intervenue en équipe pluridisciplinaire auprès des personnes fragiliséesAu cours des accompagnements, j’ai évalué les besoins des personnes et élaboré, avec elles et leur entourage, un plan d’aide personnalisé adapté à leurs conditions de vie et répondant à leur projet.

       J’ai ensuite travaillé, durant deux ans, au sein d’un organisme de suivi d’accueil familial pour personnes âgées ou en situation de handicap. Mes missions consistaient notamment à gérer la partie administrative et sociale de l’hébergement mais aussi à vérifier les conditions matérielles de l’accueil au travers de visites de suivi inopinées.

         En parallèle d’ACTSI, je suis salariée à mi-temps dans une centre de rééducation fonctionnelle et également formatrice occasionnelle auprès d’un organisme de formation en travail social de la région dans lequel j’interviens sur le thème des politiques sociales en faveur des personnes âgées.

Mes diverses expériences m’ont permises d’acquérir une connaissance fine de l’environnement, des partenaires et des problématiques du territoire. Aujourd’hui, je suis travailleur social indépendant et met à profit mes compétences pour les utilisateurs d’ACTSI.

 

La profession d’assistante de service social

L’assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d’un mandat et de missions spécifiques à chaque emploi, une profession d’aide définie et réglementée (article L411-1 et suivants du code de l’action sociale et des familles) dans une diversité d’institutions, de lieux et de champs d’intervention. Les assistants de service social et les étudiants se préparant à l’exercice de cette profession sont tenus au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du code pénal (article L411-3 du code de l’action sociale et des familles).

L’assistante de service social s’applique à améliorer les conditions de vie des personnes accompagnées en développant leurs capacités à maintenir leur autonomie et mener les actions susceptibles de prévenir et surmonter leurs difficultés.

Elle a pour missions, entre autres, l’accueil, l’écoute, l’information, l’accompagnement social, la médiation, l’expertise, la formation, la mise en place d’actions collectives et le travail en réseau.

Facebook
Twitter
LinkedIn